La NASA veut continuer à utiliser le « Soyouz » russe après 2019

Agence spatiale NASA souhaite continuer à utiliser vaisseau spatial russe « Soyouz » pour livrer ses astronautes à la Station spatiale internationale, même après le travail sera terminé engin spatial privé américain que l'agence sera utilisé pour les mêmes fins. De plus, il est à noter que l'agence souhaite envoyer cosmonautes russes à bord de l'ISS sur son vaisseau spatial habité quand ils viennent en ligne. Ceci est en référence au représentant des autorités américaines Stephanie Shirholts informe portail Space.com.

La NASA veut continuer à utiliser le « Soyouz » russe après 2019

Rappelons que la NASA et Roscosmos ont signé un contrat pour utiliser le côté américain de vaisseau spatial « Soyouz » pour au moins un autre pour 2019. déjà annoncé en même temps quelques-uns des membres des expéditions futures. Par exemple, au début de Décembre à l'ISS est allé à Anne McClain américaine, qui va rester à bord de la station pendant six mois. Le 28 Février, la « Expédition 59 » sur l'ISS doit partir immédiatement, deux astronautes américains - Tyler Haig et Christine Koch. Le premier a dû voler à l'ISS est toujours sous la « Expedition 57/58 », mais a échoué le lancement Octobre de l ' « Union » forcée de reporter ces plans. Ainsi, le lancement de « Expedition 59 » pour La Haye sera officiellement cotée deuxième vol spatial, et Koch, à son tour, ce lancement sera le premier.

« Le chef du département de vol spatial NASA habité William Gerstenmaier et la haute direction de l'agence spatiale américaine ont indiqué leur intention de continuer à envoyer des membres d'équipage de l'ISS américain sur le » syndicat « après 2019, et les Russes - sur le vaisseau spatial habité américain, » - dit Shirholts.

Dans ce cas, il a été noté que le lancement simultané des navires de guerre américains et russes (à savoir, les Américains sur les navires américains, et les Russes dans la « Union ») sont tout à fait inapproprié au minimum car ils peuvent devenir redondants. En même temps que la Station spatiale internationale a deux segments principaux - russes et américains - les deux ont besoin de modules de distribution tels que d'un ou d'un autre pays. Par conséquent, la meilleure option, selon le représentant de la NASA, sera une continuation de l'équipage international composé de Russes et Américains et. En d'autres termes, un par un.

« La clé est de continuer à envoyer aux équipages mixtes ISS », - a déclaré le représentant de l'agence américaine.

Après la fermeture du programme de vol de la navette en 2011 à l'agence spatiale de la NASA avait qu'une seule option de livraison à l'ISS et revenir à ses astronautes. À cette fin, l'agence loue des locaux dans un vaisseau spatial russe « Soyouz ». Dans un avenir proche, la NASA veut redistribuer la charge. À cette fin, il a signé un accord avec Boeing privé américain et les sociétés SpaceX qui développent leur propre vaisseau spatial habité. Premier lancement sans pilote de la version habitée du vaisseau spatial Dragon de la société SpaceX doit se tenir en 2019. En outre, dans quelques mois le test sans pilote lancer son navire CST-100 Starliner réalisera la société Boeing. Dès que les deux appareils seront tous les contrôles nécessaires, les astronautes vont les utiliser pour voler en orbite et rentrer chez eux. Surveiller les progrès du développement de l'engin spatial, ainsi que d'autres nouvelles du monde de l'espace est possible et par notre canal Télégramme.